Activités artistiquo-pédagogiques

STAGE de vielle ETE 2013 1Mes activités « artistiquo-pédagogiques » sont regroupées sous l’intitulé La « Manivelle joyeuse »  orchestre  de vielles à roue ouvert à tous les viellistes, vielleux, vielleurs, giroviellistes… et aux participants des stages et ateliers, son répertoire est issu de ces stages.

La « Manivelle joyeuse » a pour but de vous amener en situation de jeu « public ». Il est aussi destiné à tous les musiciens isolés ou déjà en groupe, qui désirent se retrouver pour partager, apprendre, construire ensemble un orchestre autour et sur la vielle à roue

La « Manivelle joyeuse » a vocation à se produire en public et à la formation de technique instrumentale et musicale. chaque participant s’engage à préparer un minimum de 10 des pièces inscrites au répertoire.

Pour en savoir plus cliquez ici

Publicités

Retour de stage

Le Stage d’Arles sur Tech – 7 au 10 aôut 2012

vient de se terminer, rendez vous en 2013

Quelques témoignages…

Voila la session 2012 est finie… elle est passé bien vite, mais j’en suis très enthousiaste… Le stage se déroule dans un cadre rêvé pour s’investir sans distraction, Pascal sait rendre accessibles toutes les notions musicales qu’il évoque (même pour une handicapée du solfège telle que moi), et partage un point de vue interessant sur la … viellistique ? Je suis repartie avec le sentiment d’avoir vraiment appris des choses, les clés et la matière pour continuer à approfondir ce qu’on a vu ensemble, ainsi que toute la motivation pour le faire bien sûr… et déjà un petit gout de reviens-y.
Merci à tous les participants, dont chacun à contribué à rendre le séjour plus riche.
Lise de Strasbourg

Ces 4 jours de stage ont été une véritable révélation pour moi. Je me doutais que tu avais du talent mais à ce point… non ! Ta façon de jouer à la vielle et lors des enregistrements du dernier jour m’a retournée ! Il est important de t’écouter mais aussi de te regarder jouer ; tu y mets tout ton coeur et c’est très émouvant ! Tu sais associer brio et humilité.
Ta grande connaissance de la musique et des musiques est très précieuse, on ne peut que s’enrichir en ta présence.
Tu t’es montré bon pédagogue, animateur de groupe sympa et bon intendant … bravo ! Merci de tant donner !
La présence de Philippe Mousnier est très rassurante et constitue un grand + dans le stage. C’est peu-être bien une démarche unique en son genre. Je ne manquerais de remercier Philippe.
Par rapport à l’instrument, on a l’impression d’une immense mise en chantier avec des heures et des heures de boulot à fournir.
Tu aides à prendre conscience de la richesse de cet instrument et à percevoir toutes les possibilités qu’il offre.

Tu as bienfait de parler de percussion, çà ouvre des horizons et çà donne du punch !
L’ambiance était agréable et simple. Les stagiaires étaient très intéressants à découvrir. Les plus « avancés » dans la pratique de l’instrument n’écrasaient pas les autres, c’est appréciable !
Autre point positif : le prix du stage ! c’est peu cher comparativement à d’autres propositions et du coup, on peut se l’offrir. Ceci n’est tenable que grâce à votre mosdestie à Philippe et toi, ainsi qu’au prix peu élevé du gîte.
La plaquette n’est pas mensongère, le cadre est iddyllique. Le gîte lui même est familial et chaleureux…
Encore merci pour tout ce que tu apportes… prends soin de toi, tu es précieux. Christine de Maurepas (78)

Bonjour !
Une petite carte postale post-résidence à Riuferrer

Il suffit de passer le Pont …

Quatre jours immergés dans ce petit cirque au pied du Canigou , ça donne des fourmis dans les jambes, envie de monter… de rechercher d’où vient ce chant de l’eau qui court près de nous continue  invisible  .
Mais on n’est pas là que pour ça

Quatre jours de tête à tête avec la vielle, pour tenter de l’apprivoiser, de la mettre de bonne humeur (« c’est pas comme le diatonique… »), pour qu’elle vibre et sonne  et résonne à fleur de peau  jusqu’au fond des os et du ventre, en espérant qu’un jour elle veuille bien faire de la musique
cette bonne vieille vielle visiblement ravie de se trouver en compagnie, n’a pas fait la tête, ni grincé des cordes,
vibrante et vivante vielle qui fait sonner ses bourdons et tous ses insectes avec une bienveillance  qui résiste à mes mauvais traitements …
répétitive et tenace obstinément
déconnecter  tête de viell(iste) heureuse,   oreilles et corps entier embarqués dans des  harmoniques improbables.

Pascal, merci de nous avoir proposé ces quatre jours de nourritures musicales  ( pas seulement musicales d’ailleurs ….)
Je suis  ébahie devant cette profusion de notions que tu nous as données, rappelées, précisées avec légèreté et solidité

Devant  tant  de musiques nouvelles , j’ai eu d’abord un doute  sur ma capacité à intégrer , doute qui s’est vite dissipé comme devant un menu appétissant mais trop abondant  : tant pis si je ne peux goûter à tout , le plaisir de la découverte  demeure et j’aurai peut-être le temps digérer certaines choses .

Merci encore Pascal pour les soirées de concert -voyage du vaisseau spatial et temporel –  ça  donne envie d’explorer –

Et merci aussi à tous ceux qui ont aidé à ce que le séjour soit agréable : une  petite vingtaine de gens venus de partout   prêts à jouer, à se rencontrer, à vivre ensemble , à mettre en oeuvre les conditions d’une bonne vie  en harmonie studieuse et riante.

Vive  ce moment de vie heureuse – et foin des problèmes de plomberie !
Bises à tous –
A une prochaine fois –
Michèle de Carlus (81)

Ce stage était superbe, j’ai adoré le cadre, pleine liberté!……on pouvait s’entraîner dans la nature.

  Maintenant la petite valse ouverte, je la domine parfaitement et à chaque fois que je  la joue, c’est tous ces bons moments ensemble qui reviennent à ma mémoire!…..
Hélène


//

//

//

//

Stage de vielle a roue 2012… C’est loin, je sais…


C’est loin, je sais, et pas facile…
Escalader le Canigou(*)…
En jouant de la Vielle à Roue/hurdygurdy/zanfona/drehleier/tekereu/ghironda
Rassurez vous du 7 au 10 août 2012,
vous pourrez faire une halte et vous abreuver,
Reposer les jambes peu-être mais pas le reste…
Les bras, les mains, les doigts et la tête si possible !
Vielle à roue à gogo, c’est le principe de base..
Ensuite on s’adapte…
Et çà marche, non çà roule, çà tourne
jusqu’a plus soif…
Bienvenue au club
« la manivelle (toujours) joyeuse »

Pour vous en convaincre…

Ils y étaient en 2011, extraits de quelques témoignages….

… De vraies vacances. Comme le disait Pascal, ici pas de portable, pas d’ordinateur. Le chemin pour arriver à la ferme du Riuferrer est tellement accidenté qu’il décourage les aller-retour en voiture et c’est tant mieux…

… plus les échanges entre la dizaine de participants, plus les minis concerts solo ou en duo improvisés le soir, à la veillée. La somme : un bain sonore, lieu d’apprentissage et de partage pour soi et avec les autres. Un lieu d’où l’on part en se disant : c’est rare et ça fait du bien…

… bien que rentrée chez moi, je n’ai pas encore « atterri »… Les images, les sons et les personnes sont encore vivants dans mon esprit!!! …

 » A mon niveau, c’était idéal… J’ai beaucoup aimé la  vision de la musique de Pascal, ou tout du moins celle qu’il nous as fait passer.

Et bien sûr, la rencontre avec Philippe Mousnier, très détendu à cette occasion j’ai beaucoup aimé sa réflexion sur la lutherie et son caractère en général (et beaucoup son humour).  »

….

l’intégralité des témoignages et TOUT sur le stage… ICI !

le Canigou(*http://fr.wikipedia.org/wiki/Pic_du_Canigou

Le pic du Canigou (catalan : Pica del Canigó) est le haut sommet oriental de la chaîne des Pyrénées, sur le massif du Canigou. Il est situé dans le Conflent, département des Pyrénées-Orientales, et culmine à 2 784,66 mètres d’altitude2. Sa situation géographique offre une fantastique vue sur la plaine du Roussillon, permettant même, par temps clair, d’apercevoir Barcelone.

Ce sommet célèbre chez les Catalans est aussi renommé pour héberger sur son massif l’abbaye de Saint-Martin du Canigou (monestir de Sant Martí del Canigó), le prieuré de Serrabone et un ensemble de sentiers de grande randonnée.

Le pic du Canigou est le point culminant du massif du Canigou qui fait partie du Réseau des grands sites de France.