« Pour la suppression de la caisse des congés spectacles et du Fnas »

Çà chauffe encore du côté des intermittents du spectacle (dont je suis) et pourtant les dernières nouvelles passent inaperçues.

Augmentation des taux de cotisations de la caisse des « congés spectacles » et probablement celle du Fnas à venir… ceux là même qui prétendent nous défendre participent à la mort lente du spectacle, vivant particulièrement, je m’explique, c’est simple : qui paye en définitive les frais de fonctionnement de ces caisses et ces augmentations ? : l’employeur les collecte pour leur compte  et le répercute (fatalement) sur les acheteurs de spectacles, donc sur vous cher public mélomane, avec vos impôts, et/ou billeterie, et  sur les artistes eux mêmes, donc vous chers collègues…

L’un des mals qui rongent le spectacle vivant c’est le coût des spectacles trop élevé à bien des égards et pour plusieurs raisons, dont il faut imputer une part importante aux charges, dites sociales en particulier ; certaines sont nécessaires et justifiées (santé, chômage, retraite) d’autres peuvent trouver leur justification comme : l’afdas (formation permanente, bien que personnellement par exemple je n’ai jamais sollicité cet organisme ni à titre personnel ni mon employeur principal, je m’apprête cependant à le faire mais c’est un autre sujet, en fait tout ce tient aussi, mais bref… revenons au sujet principal de cet article « coup de gueule », il y a aussi le  fcap (fonctionnement des syndicats), apds (taxe d’apprentissage) jusque là çà passe… d’autres caisses enfin sont franchement… disons discutables… ou pourraient être laissées au choix des interressés, pas toujours désintéressés d’ailleurs ,  enfin çà je sais pas, personnellement , puisque c’est mon blog,  j’en profite !  je milite pour leur disparition.  Ces caisses « additionnelles » : congés spectacles et fnas, auxquelles tout employeur d’intermittents est tenu de cotiser, c’est obligatoire, point, représentent un peu plus de 15%. du salaire brut.

Supprimons ces caisses, dont la légitimité ne tient qu’a quelques lobbies syndicaux et c’est autant d’augmentation pour le salarié ou de baisse pour tous les acheteurs de spectacles multiples et variés qui nous permettent d’exposer notre art et d’irriguer ce pays de bonnes vibrations nécessaires à la vie, c’est à dire tous qui ceux sont sur le terrain… une fois de plus c’est la finance qui nous plombe, ici elle est déguisée en caisse à vocation sociale… mon cul oui !

Et d’autant plus énervant est le sentiment d’impuissance face à cette pratique insidieuse/peste maligne, qu’elle est décidée unilatéralement sans aucune concertation, à contre courant total de la situation réelle du terrain, ou tout le monde « en chie » … plus ou moins…  Ces Messieurs technocrates syndicaux de belles institutions « parisiennes », dans leurs bureaux « parisiens » décident comme çà , hop, d’augmenter quoi ? les congès payés ! je rêve…

Je suis pas terroriste et donc je mettrai pas de bombe, mais je suis prêt à participer à un mouvement , pétition… « pour la suppression de la caisse des congés spectacles et du Fnas », les cancers de notre « belle » profession.

ps : j’ai rien contre les syndicats mais des fois y exagèrent…

ps : mais actuellement, le danger ne vient pas c’est pas des syndicats ; le danger est en face, la droite noire/bleue marine fonçée…
je fais partie des 2,5% d’écolos de ce pays qui voteront pour le rose pâle au 2ème tour… heureusement il y a Martine, qui va sauver notre « filière culture/spectacle vivant » du marasme ambiant…

Publicités

Je récupère vos téléphones mobiles

Je récupère vos téléphones mobiles inutilisés ou périmés
pour recyclage altermondialiste.

Vous pouvez les envoyer directement à :

Pascal Lefeuvre

14 rue des pinsons – 33450 St Loubès – France

ou me contacter  par ce site.

stage chez l’insoliste

le 30 janvier 2010, j’animerai un  stage à Razac de Saussignac (24) chez notre ami Sylvain Roux sur le thème : l’essence des sons…. vaste sujet!!!

http://insoliste.overblog.com

Un son plus un son égal un nouveau son, c’est mathématique, physique, la multiplication des combinaisons, des mélanges de sons nous amène à des synthèses de sons infinies.  Nous fabriquerons en direct un synthétiseur de sons, vivant, mouvant, émouvant, évoluant, émotionnant, émultionnant, aventurant, explosant… dans le but permanent de réveiller l’oreille du musicien, de l’auditeur… ceci n’est en rien révolutionnaire, c’est l’histoire millénaire de la musique qui a fait cela…  nous en éprouverons quelques situations a l’aide d’exemples flagrants empruntés aux traditions du monde, populaires ou savantes. Surprises & (re)découvertes…  … mais attention, nous savons qu’en musique le plaisir et la discipline sont intimement liés…

Sylvain Roux, concepteur et directeur artistique de L’insoliste
L’insoliste se trouve à Razac de Saussignac (Dordogne)
05.53.27.57.39  06.86.87.22.12
insoliste@orange.fr